« Si on veut des entreprises plus responsables, comment aider les salariés à exercer leur propre responsabilité ? Impossible pour moi de rester les bras croisés ! Je me décide alors à agir au sein de mon entreprise. »

– Solinne, fondatrice du réseau FEVE.

On The Green Road participait cette semaine à une réunion du Réseau FEVE, à la Maison de l’Environnement de Lyon.

FEVE, ça veut dire For Environmental Value Empowerment. L’idée est d’appliquer les valeurs écologiques, sociales et solidaires aussi dans le cadre de son activité professionnelle.

Comment ? En intraprenant. C’est comme entreprendre, mais au sein de l’entreprise où l’on est employé. Cela consiste, ni plus ni moins, à développer des projets porteurs de sens en marge de ses missions professionnelles.

Concrètement, cela a permis à différents groupes de salariés de mettre en place un marché bio hebdomadaire sur le parking de leurs bureaux, d’organiser des événements de rencontres inspirantes pendant la pause déjeuner, de créer un jardin potager géré par une équipe de collègues volontaires…

Les exemples sont nombreux.

Un marché bio sur le parking, des rencontres inspirantes pendant la pause, un jardin potager… Les exemples sont nombreux.

On The Green Road s’est donc facilement rattachée à ce projet qui permet à de nombreuses personnes de retrouver du sens au travail, d’avoir au quotidien des projets liés à leurs valeurs écologiques et citoyennes.

La question se pose toutefois : quel sens, justement, peuvent avoir des petits projets sociaux et écologiques parallèles à ses missions professionnelles, quand l’objet même de l’entreprise n’est pas en lien avec nos valeurs ? N’est-ce pas quelque part une façon de se voiler la face ?

 

Une petite graine plantée au bas de l’échelle…

 

Sur ce sujet, l’équipe de On The Green Road peut parler d’expérience : l’histoire commence toujours par une personne qui ne parvient pas à appliquer ses valeurs et son envie d’agir au travail. Tout quitter et bosser pour une association ou une start-up écolo ? Ce n’est pas à la portée de tout le monde quand on connaît la réalité financière de ces structures.

Et puis, le travail en lui-même est bien souvent stimulant et épanouissant pour bien d’autres raisons (la nature des missions, l’environnement social…).

Alors elle commence à en parler autour d’elle, et constate que ses sentiments sont partagés par d’autres collaborateurs. Ce petit groupe de collègues décide alors de profiter d’un événement tel que la Semaine de la Mobilité ou du Développement Durable pour organiser un événement qui attire un plus grand nombre de collègues. (Pour découvrir toutes dates de ce genre d’événements, se référer à l’article « Calendrier des événements durables de 2019 »)

Pensée globale, action locale… et tout le monde est sur la même longueur d’onde !

C’est là qu’une organisation comme On The Green Road intervient. En communiquant sur l’aspect voyage inspirant, mobilité douce, jeunesse engagée… le public est généralement nombreux. C’est alors que la vision globale d’une problématique et la découverte d’une multitude de solutions locales permet de mettre tout le monde sur la même longueur d’onde : il faut changer les choses, et nous pouvons tous agir à notre échelle en ayant un impact !

C’est précisément la conclusion sur laquelle aboutit l’intervention d’un Explor’acteur ou d’une Explor’actrice en entreprise, premier pas du parcours « Quête de Sens au Travail ».

… qui va pousser haut !

Maintenant que tout le monde est d’accord sur le constat, comment passer à l’action ?

Le Réseau FEVE propose de créer une sorte d’association de salariés, une FEVE, qui va pouvoir proposer des actions concrètes comme l’installation et la gestion de ruches, la construction et la plantation de bacs « Incroyables Comestibles », etc.

 

Mais cela ne s’arrête jamais là : dès lors que les représentants de la direction du site ou de l’entreprise concernée sont face à une action de petite échelle, concrète, fédératrice et qui fonctionne, souvent une remise en question plus large est initiée. Quel est l’impact de notre activité ? Comment faire mieux ? Avec quels partenaires ?

Alors la personne à l’origine de tout cela, en lien avec les responsables RSE (responsabilité sociétale des entreprises) est consultée, et peut enfin, très concrètement, appliquer ses valeurs à plus grande échelle, appuyer les actions de l’entreprise en faveur de la transition écologique et sociétale, et faire en sorte que, à terme, elle et ses collègues se lèvent le matin pour aller travailler dans une entreprise qui a du sens.

Cela ne s’arrête jamais aux petites actions : inspirés par les faits accomplis, les dirigeants en viennent à se poser des questions de fond, et à grande échelle.

Le Réseau FEVE permet d’opérer toute cette transformation sans être isolé : dans de nombreuses structures des employés sont sûrement déjà passés par là où vous voulez aller, et vous pourrez les rencontrer, échanger, découvrir et créer en intelligence collective.

Adresse :


à la Maison des Étudiants


25 rue Jaboulay - 69007 LYON


(entrée 90 rue de Marseille)